Syrie : Vladimir Poutine au centre du jeu

Le président russe a défendu sa postion sur le conflit syrien lors d'une assemblée générale au siège de l'ONU lundi 28 septembre.

France 2

Vladimir Poutine s'est exprimé, ce lundi 28 septembre, à l'ONU sur le conflit syrien. Le président russe a dévoilé sa proposition : une coalition internationale pour lutter contre le groupe Etat islamique.

Son intervention courte, à peine 20 minutes, contenait un autre message, un soutien sans nuances à Bachar Al-Assad, dont la responsabilité dans le chaos syrien n'a jamais été évoquée. "Ce serait une énorme erreur de ne pas coopérer avec ceux qui combattent frontalement le terrorisme, et personne d'autre que les forces armées du président Assad ne combat aussi réellement l'Etat islamique", a déclaré Vladimir Poutine.

Des positions divergentes sur Bachar Al-Assad

Le président russe se pose en recours, alors que les Occidentaux n'auraient pas de solution à proposer en Syrie. Il s'appuie, pour le dire, sur ses soldats déjà présents en Syrie et sur la trentaine d'avions de chasse russes sur la base de Lattaquié, fief de Bachar Al-Assad.

Il n'a donné aucun détail sur la manière dont il entend mener la guerre au sol ou gagner du terrain face aux positions du groupe Etat islamique. Une heure plus tôt, devant le même hémicycle, Barack Obama avait semblé accepter l'idée d'une coalition mondiale, mais le président américain ne veut pas "sauver" Bachar Al-Assad. Obama et Poutine doivent s'entretenir lors d'un tête-à-tête après l'assemblée générale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe, Vladimir Poutine, le 17 septembre 2015 à Sotchi (Russie).
Le président russe, Vladimir Poutine, le 17 septembre 2015 à Sotchi (Russie). (MICHAEL KLIMENTYEV / RIA NOVOSTI / AFP)