Syrie : six nouveaux ministres entrent au gouvernement après un remaniement

Le président syrien Bachar Al-Assad a remplacé les ministres de l'Enseignement supérieur, de l'Economie et du commerce extérieur, de l'Industrie, du Commerce intérieur, du Tourisme et un secrétaire d'Etat sans portefeuille.

Le président syrien Bachar Al-Assad lors d\'une interview avec un journal allemand, à Damas (Syrie), le 17 juin 2013.
Le président syrien Bachar Al-Assad lors d'une interview avec un journal allemand, à Damas (Syrie), le 17 juin 2013. (SANA SANA / REUTERS)

Alors que la Syrie est au cœur d'une polémique sur une éventuelle utilisation de gaz toxiques lors de bombardements massifs, le président syrien, Bachar Al-Assad, a procédé jeudi 22 août à un remaniement ministériel. Il a nommé six nouveaux ministres, a annoncé l'agence officielle Sana. Il s'agit des ministres de l'Enseignement supérieur, de l'Economie et du commerce extérieur, de l'Industrie, du Commerce intérieur, du Tourisme et un secrétaire d'Etat sans portefeuille. L'opposant qui a rejoint le gouvernement reste vice-Premier ministre, mais perd le portefeuille du Commerce.

Le chef de l'Etat a procédé à cinq remaniements ministériels, depuis le début de la révolte contre son régime en mars 2011, qui a fait plus de 100 000 morts selon l'ONU. Le dernier date de février, rapportait alors Le Monde. En août 2012, Bachar Al-Assad avait dû changer de Premier ministre après la défection de Riad Hijab.

La Syrie subit une crise politique et économique sans précédent. Selon la Banque mondiale, son Produit intérieur brut (PIB) s'est contracté de 20 %. Selon les experts, les investissements, le tourisme et le commerce extérieur sont proches de zéro. La production pétrolière, importante source de devises, a chuté de 95%. Le taux de chômage, de 37%, pourrait atteindre 50% d'ici la fin de l'année, d'après l'ESCWA (la Commission économique et sociale de l'ONU pour l'Asie de l'Ouest).