Syrie : quand un enfant raconte son quotidien à Alep

Depuis une semaine, Fatemah Al-Abed et sa fille Bana postent messages et vidéos sur les réseaux sociaux pour témoigner de leur enfer.

France 3

Elle s'appelle Bana Al-Abed, elle a sept ans et vit sous les bombes à Alep. Son quotidien, elle le raconte sur les réseaux sociaux. Chaque jour, elle et sa mère diffusent messages et vidéos, filmés depuis l'appartement familial. C'est le bref témoignage d'une enfant qui n'a pratiquement connu que la guerre, avec ses deux frères dans l'enfer des quartiers assiégés d'Alep.

Des raids aériens

Car l'intense campagne de pilonnage menée par les aviations syriennes et russes ne laisse guère de répit aux habitants. 250 000 personnes dont 100 000 enfants sont actuellement pris au piège. Hier encore, lundi 3 octobre, dans un quartier touché par des raids aériens, des secouristes ont miraculeusement extrait des décombres un petit garçon, indemne. Selon l'Unicef, en moins d'une semaine une centaine d'enfants a été tuée dans l'est d'Alep et plus de 200 ont été blessés.

 

Le JT
Les autres sujets du JT