Raids de l'armée syrienne sur le quartier de Bab Amr à Homs

Un an après sa reprise par l'armée de Bachar Al-Assad, les rebelles avait relancé l'assaut plus tôt dans la journée sur leur ancien bastion. 

Des immeubles ravagés par les combats à Homs en Syrie le 5 mars 2013.
Des immeubles ravagés par les combats à Homs en Syrie le 5 mars 2013. (YAZAN HOMSY / REUTERS)

Il y a un an, le quartier était dévasté par un mois de pilonnage intensif. L'aviation syrienne a de nouveau bombardé dimanche 10 mars le secteur de Baba Amr à Homs (centre), quelques heures après un assaut surprise des rebelles contre ce quartier, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Francetv info revient sur cette journée de violence. 

Acte 1 : l'armée mène des offensives dans les poches de résistance

Depuis plusieurs jours, l'armée de Bachar Al-Assad, qui contrôle 80% de la ville de Homs, mène une violente offensive pour reprendre les enclaves rebelles, notamment dans le quartier de Khaldiyé (nord) et ceux du Vieux Homs, en les bombardant avec des hélicoptères.

Baba Amr, secteur hautement symbolique de "la capitale de la révolution" avait quant à lui était repris par le régime le 1er mars 2012, après avoir été pilonné sans relâche pendant un mois, par les troupes du régime. Signe de l'importance de ce quartier, le chef de l'Etat s'était rendu lui-même sur place le 27 mars pour y annoncer un retour à la normale. 

Acte 2 : les rebelles lancent l'assault pour reprendre le quartier

"A l'aube, les rebelles ont lancé un assaut surprise sur Baba Amr, y ont pénétré et se trouvent actuellement dans l'ensemble du quartier", a annoncé dimanche matin Rami Abdel Rahmane, le président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. 

"Pensant que la situation était sous contrôle dans les autres quartiers, l'armée y a allégé sa présence", les rebelles en ont donc profité pour mener une attaque surprise et de violents combats sont encore en cours, raconte l'OSDH. 

Acte 3 : L'armée réplique et bombarde Baba Amr

En représaille, l'aviation syrienne a bombardé dimanche le secteur de Baba Amr à Homs, quelques heures après l'assaut surprise des rebelles. "L'aviation bombarde Baba Amr",  a précisé Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH. Dans ce quariter, ancien fief rebelle, quelques milliers d'habitants étaient revenus après que l'armée a pris le contrôle en mars 2012

Selon l'OSDH, la ville de Homs est "complètement bouclée" par l'armée. "Personne n'a le droit d'y entrer ou d'en sortir", a expliqué Abdel Rahmane.Les forces gouvernementales ont également fermé plusieurs routes aux abords de Baba Amr et assiégeaient presque entièrement le quartier.