Cet article date de plus de cinq ans.

Syrie : les familles les plus pauvres tentent désormais de fuir

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Syrie : les familles les plus pauvres tentent désormais de fuir
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 a rencontré une famille pour qui l'exil et la fuite des combats sont les seules solutions.

La frontière entre la Syrie et la Turquie reste pour l'instant fermée. Certains réfugiés réussissent pourtant à passer clandestinement. Le passage est illégal et risqué. Sur la route, des familles sont épuisées. "Des avions sont arrivés et ont commencé à bombarder dans la nuit. On a couru avec nos enfants. Mais beaucoup d'enfants sont morts sous les décombres. Moi, j'ai dû laisser ma femme et mon fils de deux ans en Syrie", explique un homme.

Des familles dévastées

"Les bombes russes détruisent tout", explique un autre. Cette famille a donc décidé de fuir cet enfer. Les familles qui partent de Syrie aujourd'hui sont les plus pauvres, souvent des paysans, sans famille à l'étranger. Passer la frontière illégalement revient cher, près de 250 euros par famille. "Tout notre argent a été dépensé à la frontière", explique une femme. Ces familles sont dévastées, séparées de parents, d'enfants encore en Syrie, à l'image d'un pays fracturé, broyé sous les bombes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.