Syrie : la stratégie des armes chimiques

Pourquoi le régime syrien aurait-il eu recours à des armes chimiques alors que la bataille pour Ghouta était gagnée ?

France 2

La semaine dernière, une attaque chimique a été menée sur la ville de Douma, un fief rebelle de la Ghouta orientale. Sur des images fournies par l'insurrection syrienne, on voit les restes d'un missile dans un bâtiment éventré de Douma. Selon un activiste rebelle, masque à gaz sur le visage, c'est une de ces charges qui auraient provoqué la mort de dizaines de personnes samedi dernier.

Un marqueur psychologique

Pourquoi Bachar al-Assad a-t-il autorisé le recours à ces armes interdites, alors que le sort de la Ghouta semblait scellé ? Selon cet expert, le président syrien a d'abord voulu anticiper les batailles à venir, marquant psychologiquement les insurgés. Le régime syrien a-t-il décidé seul de ce bombardement ou a-t-il reçu le feu vert de son allié russe ? Donald Trump a depuis accusé la Russie et l'Iran d'être également responsables de ce massacre. Cet autre spécialiste estime que Vladimir Poutine a voulu tester les capacités de réaction des Occidentaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une indication de poison après l\'attaque chimique à Khan Cheikhoune, en Syrie, le 5 avril 2017.
Une indication de poison après l'attaque chimique à Khan Cheikhoune, en Syrie, le 5 avril 2017. (ABDUSSAMED DAGUL / ANADOLU AGENCY / AFP)