Syrie : la situation reste confuse à Alep

L'évacuation a été stoppée vendredi matin, la Russie a annoncé le lancement d'un processus de paix. Mais les réfugiés sont encore nombreux à Alep.

FRANCE 3

L'évacuation des civils à Alep a été stoppée vendredi matin. Le régime de Bachar al-Assad accuse les rebelles de ne pas respecter l'accord de cessez-le-feu. Des dizaines de réfugiés, qui espéraient quitter la ville, ont été bloqués à la sortie des quartiers assiégés. Quand les tirs ont repris, les voitures de la Croix Rouge ont quitté les lieux. Pour la population, c'est le retour vers l'enfer d'Alep-Est.

Poutine veut la paix

Pour la Russie, l'évacuation des rebelles est terminée. Vladimir Poutine, en visite au Japon, entend désormais lancer sa propre initiative de paix. "Nous menons des négociations actives avec des représentants de l'opposition armée, avec la médiation de la Turquie", a indiqué le président russe. Pourtant, la situation reste confuse à Alep, où le nombre de personnes encore prises au piège reste inconnu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bus évacuent des civils à Alep.
Des bus évacuent des civils à Alep. (FRANCE 3)