Syrie : la sanglante offensive du régime syrien

Les raids aériens se poursuivent à Alep, où un hôpital a été détruit par le régime de Damas. L'objectif est clair : reconquérir entièrement la ville.

FRANCE 2

C'est un hôpital qui a été bombardé par l'aviation du régime syrien, c'était mercredi 27 avril dans la zone rebelle d'Alep (Syrie). De nombreux enfants sont dans une détresse totale. 22 personnes sont mortes, donc cinq soignants, parmi lesquels un des derniers pédiatres d'Alep. Médecins sans frontières condamne un acte révoltant. Le régime de Damas dément avoir bombardé l'hôpital, mais il est le seul à pouvoir mener des bombardements aériens avec son allié russe.

Un enfer humanitaire

Selon les habitants, ces dernières 24h ont été les pires à Alep depuis cinq ans. Des scènes tragiques se répètent depuis une semaine, faisant voler en éclats la trêve plus ou moins respectée depuis février. 200 civils ont été tués en sept jours. Côté insurgé comme gouvernemental, les combats s'intensifient, la Croix rouge estime qu'Alep est désormais aux portes d'un enfer humanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hôpital endommagé à Alep (Syrie) le 28 avril 2016.
Un hôpital endommagé à Alep (Syrie) le 28 avril 2016. (KARAM AL-MASRI / AFP)