Syrie : la communauté internationale réclame un cessez-le-feu

Les bombardements ont fait plus de 400 morts ces cinq derniers jours en Syrie. Le Conseil de sécurité de l'ONU doit voter jeudi une résolution réclamant un cessez-le-feu.

France 2

Depuis cinq jours, l'armée syrienne et son allié russe pilonnent le bastion rebelle de la Ghouta orientale où vivent encore 400 000 personnes. Le bilan est passé à 400 morts, dont une centaine d'enfants, et 1 700 blessés, depuis dimanche. Touchés par les bombardements, les hôpitaux ne peuvent faire face. 

Une résolution pour un cessez-le-feu

La communauté internationale appelle à stopper le bain de sang et s'en remet à l'ONU. Le Conseil de sécurité doit soumettre jeudi 22 février une résolution réclamant un cessez-le-feu de trente jours pour une évacuation sanitaire. Mais la Russie refuse pour l'instant les conditions de cette trêve. Moscou rejette la responsabilité sur les combattants rebelles affirmant qu'ils auraient refusé d'être évacués et qu'ils utiliseraient les civils comme boucliers humains. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bombardement dans la région de la Ghouta orientale en Syrie, le 21 février.
Un bombardement dans la région de la Ghouta orientale en Syrie, le 21 février. (AMER ALMOHIBANY / AFP)