Cet article date de plus de sept ans.

Syrie : Bachar Al-Assad dit être à l'écoute de son peuple

Le président syrien affirme qu'il se représentera à la présidentielle en 2014, seulement si le peuple le veut.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'un entretien accordé par Bachar Al-Assad à un média turc et publié sur YouTube par la présidence syrienne. (SYRIAN PRESIDENCY / AFP)

Bachar Al-Assad, à l'écoute de son peuple ? La dernière déclaration du président syrien, samedi 5 octobre, pourrait faire sourire si son pays n'était pas dans une situation si tragique.

L'homme qui a réprimé dans le sang une révolte pacifique il y a deux ans et demi et se cramponne depuis au pouvoir, affirme aujourd'hui être attentif aux désirs du peuple. "Si j'ai le sentiment que le peuple syrien veut que je sois président dans une prochaine étape, je me porterai candidat", a-t-il lancé sur une chaîne d'opposition, Halk-TV. "Si la réponse est non, je ne le ferai pas", a-t-il ajouté, précisant que sa réponse serait "plus claire dans les quatre ou cinq mois". Son mandat actuel expire en 2014.

Difficile de croire ces déclarations. Bachar Al-Assad a refusé à maintes reprises de quitter le pouvoir. Sa démission demeure la principale pierre d'achoppement dans les tractations diplomatiques en vue d'une solution politique au conflit. Il a fait plus de 115 000 morts et forcé six millions de Syriens à fuir leur foyer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.