Cet article date de plus de quatre ans.

Syrie : à Alep, les réfugiés attendent l'évacuation avec angoisse

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Syrie : à Alep, les réfugiés attendent l'évacuation avec angoisse
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de 50 000 personnes restent encore prises au piège des ruines à Alep où le cessez-le-feu est fragile.

À Alep en Syrie, les évacuations ont débuté. Le cessez-le-feu est effectif depuis 24 heures et des milliers de personnes attendent de pouvoir quitter la ville dans des bus affrêtés par le régime de Bachar al-Assad. Des convois ont évacué plus de 6 000 réfugiés, dont 1 000 pour la seule journée de jeudi. Il s'agit surtout des femmes, des enfants et des blessés. Les combattants seront évacués dans un deuxième temps.

Entre sept et dix jours pour évacuer tout le monde

"Les personnes qui vivent encore dans les quartiers assiégés attendent cette évacuation dans l'angoisse de voir ce cessez-le-feu s'achever, raconte Franck Genauzeau, envoyé spécial en Syrie. Selon les estimations, il reste environ 50 000 personnes dans les quartiers d'Alep-est. Il faudrait alors entre sept et dix jours pour mettre tout le monde à l'abri."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.