Syrie : 31 observateurs de l'ONU sont arrivés à Alep-Est pour superviser l'évacuation

Les dernières évacuations se poursuivent dans la deuxième ville syrienne. 

Un combattant rebelle photographié le 22 décembre 2016, dans la province d\'Alep (Syrie). 
Un combattant rebelle photographié le 22 décembre 2016, dans la province d'Alep (Syrie).  (AMMAR ABDULLAH / REUTERS)

Alors que les dernières évacuations de rebelles et de civils se poursuivent à Alep-Est (Syrie), 31 observateurs des Nations unies sont arrivés sur place afin de superviser la phase finale de ces opérations, annonce un porte-parole de l'ONU, jeudi 22 décembre. 

La fin de l'évacuation pour vendredi ? 

Cette trentaine d'observateurs "internationaux et nationaux sont présents à la porte de Ramoussa", a déclaré Jens Laerke, porte-parole du bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha). Ce déploiement répond à une résolution proposée par la France et adoptée à l'unanimité, le 19 décembre, par le Conseil de sécurité de l'ONU. 

Mais il survient alors que la fin des évacuations approche. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui supervise le processus, espère avoir terminé vendredi cette opération qui doit permettre au régime de proclamer la reconquête totale de la deuxième ville de Syrie. Plus de 4 000 combattants ont quitté la poche rebelle dans la nuit de mercredi à jeudi, mais "des milliers" de personnes doivent encore être évacuées.