Sommet de l'ONU : François Hollande dit "non" à Poutine

En direct de New York, Maryse Burgot fait le point sur les propos tenus par le président français ce lundi 28 septembre.

Les grands de ce monde sont réunis ce lundi 28 septembre au siège des Nations unies à New York (États-Unis) afin de trouver un accord ensemble sur la Syrie. Vladimir Poutine a pour sa part proposé une coalition internationale. Problème : la Russie compte s'allier au président syrien, Bachar Al-Assad, ce que refusent Obama et François Hollande. Ce soir, le président français a dit "non" à Vladimir Poutine. "Bachar Al-Assad ne peut pas rester. Il ne peut pas faire partie d'une solution pour lutter contre les jihadistes de l'organisation État islamique", rapporte Maryse Burgot en direct de New York pour France 2.

"Composer avec Bachar Al-Assad ? Je m'y refuse"

"Nous devons tout faire pour qu'une transition politique puisse être trouvée en Syrie. Cette transition passe nécessairement par le départ de Bachard Al-Assad. [...] parce qu'il y a une menace terroriste [...]. Il faudrait composer avec Bachar al-Assad ? [...] Et bien je m'y refuse", a ainsi déclaré François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'acran montrant François Hollande face à la presse en marge de l\'Assemblée générale des Nations unies, le 28 septembre
Capture d'acran montrant François Hollande face à la presse en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, le 28 septembre ( FRANCE TÉLÉVISIONS )