Le Premier ministre syrien échappe à un attentat au cœur de Damas

La chaîne de télévision officielle a diffusé un peu plus tard des images de Waël al-Halaqi,  l'air tranquille.

Reuters
Le Premier ministre syrien, Waël al-Halaqi, a échappé à un attentat qui a visé son convoi, alors qu'il circulait dans le centre de Damas, selon la télévision d'Etat, lundi 29 avril.

"L'explosion terroriste dans le quartier de Mazze était une tentative de cibler le convoi du Premier ministre. Le docteur Waël al-Halaqi va bien et n'est pas du tout blessé", ajoute la chaîne. Ce quartier, proche du palais présidentiel et où vivent de nombreux responsables, était à l'abri des attaques qui ravagent le pays depuis près de deux ans.
 
Mais il est devenu récemment la cible de tirs de mortier et de bombardements de rebelles basés à l'est de la capitale. L'Observatoire syrien des droits de l'homme, proche de l'opposition, dit que les premières informations font état d'un mort dans le convoi du Premier ministre. La chaîne de télévision officielle a diffusé un peu plus tard des images de Waël al-Halaqi, l'air tranquille.
Une épave de véhicule, dans le quartier de Mazzé à Damas (Syrie), après l\'explosion qui a visé le convoi du Premier ministre, lundi 29 avril 2013.
Une épave de véhicule, dans le quartier de Mazzé à Damas (Syrie), après l'explosion qui a visé le convoi du Premier ministre, lundi 29 avril 2013. (LOUAI BESHARA / AFP)