La guerre en Syrie a fait plus de 350 000 morts en sept ans

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a publié, lundi 12 mars, un nouveau bilan à trois jours du 7e anniversaire du conflit.

De la fumée s\'échappe de la ville de Kafr Batna, dans la Ghouta orientale (Syrie), près de Damas, après des bombardements, le 11 mars 2018.
De la fumée s'échappe de la ville de Kafr Batna, dans la Ghouta orientale (Syrie), près de Damas, après des bombardements, le 11 mars 2018. (AMER ALMOHIBANY / AFP)

C'est un chiffre qui donne le vertige. La guerre en Syrie a fait plus de 350 000 morts, selon un nouveau bilan fourni par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) à trois jours du 7e anniversaire du conflit.

Au total, "353 935 personnes ont été tuées depuis le 15 mars 2011", a indiqué l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau d'informateurs à travers la Syrie. Parmi ces victimes figurent 106 390 civils dont 19 811 enfants et 12 513 femmes, a-t-il précisé.

Le bilan alourdi par l'offensive dans la Ghouta

Dans cette guerre dévastatrice, les civils ont payé un lourd tribut depuis 2011. Chaque jour, de nouvelles victimes sont à déplorer. C'est le cas actuellement lors de l'offensive que mène le régime sur l'enclave rebelle assiégée de la Ghouta orientale, près de Damas.

Depuis le 18 février, cette offensive a fait 1 144 morts, dont 240 enfants, et plus de 4 400 blessés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).