Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo La France a mené sa première opération aérienne contre le groupe Etat islamique en Syrie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La France entrée en guerre contre le terrorisme en Syrie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Six avions de chasse ont frappé un camp d'entraînement dans l'est du pays.

Six avions de chasse français ont ciblé un camp d'entraînement des jihadistes de l'organisation Etat islamique, dimanche 27 septembre, signant là leur première frappe aérienne en Syrie. Chaque Rafale est équipé de quatre bombes à guidage laser, lâchées au-dessus de Deir ez-Zor, dans l'est du pays. Après cinq heures d'opération, la mission est accomplie, selon l'état-major. Le camp, qui était occupé et actif, est totalement détruit.

"Légitime défense"

La France a déployé ses chasseurs sur deux bases : six Mirage en Jordanie et six Rafale aux Émirats arabes unis. Ces frappes aériennes ont été justifiées par le Premier ministre Manuel Valls : "Nous frappons Daech en Syrie, car cette organisation terroriste organise, prépare les attentats vers la France depuis la Syrie, depuis ses sanctuaires. Nous agissons donc en légitime défense", a-t-il déclaré.

Avant la guerre, 300 000 personnes vivaient à Deir ez-Zor. Depuis des mois, la ville est le théâtre de violents affrontements, à cause de sa position stratégique, mais aussi de ses gisements pétrolifères.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.