Frappes en Syrie : Jean-Luc Mélenchon dénonce, Marine Le Pen met en garde

"C'est une aventure de revanche nord-américaine, une escalade irresponsable", juge le leader de La France insoumise.

Le député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon, à l\'Assemblée nationale le 27 mars 2018.
Le député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon, à l'Assemblée nationale le 27 mars 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

"Les frappes contre la Syrie se font sans preuve, sans mandat de l'ONU et contre elle, sans accord européen et sans vote du Parlement français." Jean-Luc Mélenchon dénonce, samedi 14 avril, les frappes menées en Syrie par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France.

"C'est une aventure de revanche nord-américaine, une escalade irresponsable", a-t-il posté sur Twitter, jugeant que "la France mérite mieux que ce rôle". "Elle doit être la force de l'ordre international et de la paix", estime-t-il.

Marine Le Pen craint "des conséquences imprévisibles"

De son côté, la présidente du Front national, Marine Le Pen, estime qu'avec ses frappes menées de concert avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, la France perd "une occasion d'apparaître sur la scène internationale comme une puissance indépendante". "Ces frappes contre la Syrie nous engagent dans une voie aux conséquences imprévisibles et potentiellement dramatiques", a-t-elle mis en garde sur Twitter.