Des jihadistes s'entraîneraient dans une forêt des Ardennes belges

La police belge a ouvert une enquête, après la publication de photos sur Facebook.

Dans une forêt des Ardennes, le 24 avril 2014.
Dans une forêt des Ardennes, le 24 avril 2014. (MORGANMIII / FLICKR)

La police prend la menace au sérieux. Des photos postées sur Facebook par un groupe islamiste belge laissent penser que des candidats au jihad s'entraîneraient dans une forêt des Ardennes, révèlent deux journaux belges, vendredi 3 octobre.

"Cela ne ressemble en rien à une partie de paint-ball"

Sur ces photos, plusieurs hommes apparaissent en tenue de combat, les visages masquées par des cagoules. Leurs armes semblent factices, mais citée par les quotidiens Het Nieuwsblad et De Standaard, la police belge assure que "cela ne ressemble en rien à une simple partie de paint-ball entre amis, mais davantage à un camp d'entraînement radical"

Des photos postées par un certain Abd Al Wadoud Adu Daoud, présenté par les deux médias belges comme un musulman radicaliste bruxellois, prêchant en faveur du salafisme. L'homme en question aurait des amis partis en Syrie. Depuis la publication de ses photos, son compte Facebook a été supprimé. La police a quant à elle ouvert une enquête.