Bachar Al-Assad a rencontré Vladimir Poutine à Moscou pour sa première visite à l'étranger depuis 2011

Le président syrien, Bachar Al-Assad, qui n'avait pas quitté le pays depuis le début de la guerre civile, a effectué une "visite de travail" à Moscou.

Les présidents syrien et russe, Bachar Al-Assad et Vladimir Poutine, au Kremlin, à Moscou (Russie), le 20 octobre 2015.
Les présidents syrien et russe, Bachar Al-Assad et Vladimir Poutine, au Kremlin, à Moscou (Russie), le 20 octobre 2015. (RIA NOVOSTI / REUTERS)

Le président syrien, Bachar Al-Assad, a effectué une "visite de travail" à Moscou mardi 20 octobre, au cours de laquelle il a rencontré son homologue russe, Vladimir Poutine. "Hier soir, le président de la République arabe syrienne, Bachar Al-Assad, est venu en visite de travail à Moscou", a annoncé mercredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"Le terrorisme qui s'est répandu dans la région aurait gagné encore plus de terrain s'il n'y avait pas eu vos actions (militaires) et votre décision" d'intervenir en Syrie, a lancé le chef de l'Etat syrien à Vladimir Poutine, le remerciant pour son "aide".

"Tout notre possible" dans la lutte contre le terrorisme

"Nous sommes prêts à faire tout notre possible non seulement dans la lutte contre le terrorisme, mais aussi dans le processus politique", a assuré Vladimir Poutine. Le président russe a salué le peuple syrien qui résiste "presque tout seul" aux insurgés. Il a justifié l'intervention militaire russe par le fait "qu'au moins 4 000 combattants issus d'ex-URSS (...) se battent sur le territoire syrien contre les troupes gouvernementales".

Selon la présidence syrienne, Bachar Al-Assad était de retour à Damas, mercredi. C'est sa première visite à l'étranger depuis le début de la guerre civile en 2011.