Cet article date de plus de trois ans.

AVANT / APRÈS. Syrie : les images satellite confirment la destruction de trésors archéologiques à Palmyre

Les jihadistes du groupe Etat islamique ont détruit de nouveaux trésors antiques à Palmyre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Les analyses satellite réalisées par l'Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar) révèlent la destruction par l'Etat islamique de deux éléments majeurs de la cité archéologique de Palmyre, en Syrie, a annoncé le chef des antiquités syriennes, vendredi 20 janvier. En comparant les images prises à la fin du mois de décembre 2016 avec des enregistrements réalisés le 10 janvier 2017, les spécialistes ont constaté la destruction du Tétrapyle, un monument de 16 colonnes érigé à l'époque de Dioclétien, à la fin du IIIe siècle. Le chef des antiquités, Maamoun Abdelkarim, indique par ailleurs que "des photos satellite reçues de nos collègues de l'université de Boston montrent des dommages à la façade du théâtre romain".

Les jihadistes du groupe Etat islamique ont repris le contrôle de la cité antique de Palmyre, classée au patrimoine mondial de l'humanité, le 11 décembre 2016. Ils en avaient été chassés par les forces loyales au régime de Bachar Al-Assad en mars 2016 après avoir occupé le site pendant dix mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.