Cet article date de plus de huit ans.

Armes chimiques en Syrie : les experts attendront les résultats des analyses avant de s'exprimer

Revenus samedi de Syrie, les enquêteurs de l'ONU sont revenus avec des échantillons et des témoignages. Mais leur analyse pourrait prendre plusieurs semaines.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les experts de l'ONU revenu de Syrie, où ils ont relevés des échantillons et des étmoignages sur de possibles frappes chimiques, le 31 août 2013 à La Haye (Pays-Bas). (YASIN YAGCI / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les experts de l'ONU ne tireront "aucune conclusion" sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie avant le résultat d'analyses en laboratoire actuellement en cours. C'est ce qu'a annoncé samedi 31 août le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky, quelques heures après que les enquêteurs soient revenus de Syrie. "L'équipe a besoin de temps", a-t-il dit, "pour analyser les échantillons" recueillis sur le site d'un massacre présumé à l'arme chimique survenu le 21 août dans la banlieue de Damas.

Les enquêteurs sont arrivés samedi à La Haye, siège de l'organisation onusienne sur l'interdiction des armes chimiques, avec les échantillons, les témoignages et les indices recueillis sur place en Syrie. Ils doivent désormais être analysés dans des laboratoires européens. "Avant que l'équipe puisse tirer la moindre conclusion sur cet incident [l'attaque chimique], les analyses en laboratoire doivent être terminées", a déclaré martin Nesirky, refusant de donner un laps de temps précis mais un autre responsable de l'ONU avait auparavant parlé de semaines.

Les experts doivent remettre leurs conclusions au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon qui les transmettra aux Etats membres. Interrogé sur les affirmations du secrétaire d'Etat John Kerry selon lesquelles Washington n'avait pas besoin des conclusions de l'ONU pour être certain de la culpabilité du régime syrien, le porte-parole des Nations-Unies a affirmé que "l'équipe était exceptionnellement bien placée pour établir les faits de manière impartiale et crédible". Le mandat des experts est de déterminer s'il y a eu usage d'armes chimiques mais pas de désigner les coupables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.