400 Français sont partis mener le jihad en Syrie

La DCRI, selon une note révélée par RTL, a comptabilisé le nombre de Français engagés dans la guerre civile contre Bachar Al-Assad. Près de 130 seraient toujours présents sur place.

Des rebelles syriens patrouillant dans les rues d\'Alep (Syrie), le 23 septembre 2013.
Des rebelles syriens patrouillant dans les rues d'Alep (Syrie), le 23 septembre 2013. (SALAH AL-ASHKAR / AFP )

Depuis mars 2011, ils sont nombreux à avoir pris les armes dans un pays qui n'est pas le leur. Selon une note confidentielle de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) relayée par RTL, 400 Français ont rejoint les rangs des islamistes opposés à Bachar Al-Assad, depuis le début de la guerre civile en Syrie. Et d'après les services des renseignements, le nombre de Français partis s'engager dans cette "guerre sainte" ne cesse d'augmenter.

D'après RTL, ce décompte inclut également des ressortissants en transit dans le pays, mais aussi ceux qui sont revenus en France, ainsi que la douzaine de jihadistes tués lors des affrontements. Actuellement, il y aurait 130 ressortissants français présents sur le terrain, qui combattraient le régime syrien au côté des rebelles.

Ce chiffre de 400 Français engagés en Syrie tranche avec les 40 ressortissants français qui ont officiellement participé aux combats dans les zones tribales en Afghanistan et au Pakistan ces quinze dernières années.