Cet article date de plus de huit ans.

Quand Fabius tacle la politique étrangère d'Obama

La Syrie, mais aussi l'Ukraine et le Nigeria, ce sont les principaux sujets que Laurent Fabius a abordé ce mardi avec son homologue John Kerry. L'occasion pour le ministre de Affaires étrangères français de critiquer la politique étrangère américaine.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Laurent Fabius a critiqué la politique étrangère américaine © REUTERS | Gonzalo Fuentes)

 La Syrie, mais aussi l'Ukraine et le Nigeria, ce sont les principaux sujets que Laurent Fabius a abordé ce mardi avec son homologue John Kerry. Pas de conférence de presse commune à l'issue des entretiens; peut-être cela valait-il mieux, le ministre français des Affaires étrangères a en effet plusieurs fois taclé la politique extérieure de Barack Obama. Une façon de répondre aux critiques américaines sur la vente des Mistral à la Russie. "La France n'a de leçons de fermeté à recevoir de personne" a répliqué Laurent Fabius avant d'évoquer clairement la volte-face américaine sur la Syrie après la confirmation de l'emploi d'armes chimiques:  "A l'époque, un grand dirigeant (Barack Obama lui-même) avait dit : 'c'est la ligne rouge'. Et ensuite le président américain a dit qu'il n'y aurait pas d'attaque. Nous le regrettons car cela aurait changé beaucoup de choses à beaucoup d'égards".

Et à une tribune, le rival américain le sénateur Mc Cain a fait applaudir la fermeté de Laurent Fabius.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.