Cyberespionnage : comment fonctionne le logiciel Pegasus ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cyberespionnage : comment fonctionne le logiciel Pegasus ?
franceinfo
Article rédigé par
G. Halard - franceinfo
France Télévisions

Une enquête d'un consortium de journalistes a révélé que le logiciel Pegasus, produit par NSO Group, une société israélienne, a été détourné et utilisé pour espionner des personnalités par plusieurs États. Analyse de son fonctionnement.

Pegasus, commercialisé par NSO Group et avec l'aval du gouvernement israélien, est au cœur de révélations d'espionnage à grande échelle. C'est un cheval de Troie qui infecte les smartphones et en extrait les données en interagissant avec des serveurs et des sites internet. L'outil peut récupérer des conversations téléphoniques, des messages, même via des messageries cryptées, des mails, des contacts, des photos et même des mots de passe. Il est indétectable par la victime, qu'importe le système d'exploitation du téléphone, que ce soit Google ou Apple.

La méthode "zéro clic"

Le logiciel est même capable d'activer le micro et la caméra de l'appareil, ou de le géolocaliser. Ses méthodes d'exploitation évoluent pour échapper à la surveillance. Depuis 2019, il peut être installé sans que le propriétaire du téléphone ne puisse faire quoi que ce soit, c'est la méthode "zéro clic". Il y a quelques années, Facebook a attaqué NSO Group, estimant que la société commettait un crime en profitant d'une faille sur WhatsApp pour s'infiltrer. En décembre 2020, Google et Microsoft ont annoncé soutenir Facebook dans son action en justice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Projet Pegasus

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.