Yémen: un vautour soupçonné d'espionnage

Un vautour s'est posé au Yémen, affaibli. Il a très vite été soupçonné d'espionnage avant d'être relaché. 

France 24

Voici Nelson. Un vautour bulgare, à l'histoire peu banale :
lors de sa migration annuelle, il est arrivé au Yemen, actuellement en guerre.
Des combattants ont alors confondu sa bague GPS avec un appareil d'espionnage.

 Hicham al-Hout, représentant yéménite du Fund for Wild Fauna and Flora (FWFF) :
"Le vautour s'est posé dans les montagnes d'Habashi.
Un chef militaire de Taëz a alors demandé à récupérer le vautour pour examiner l'émetteur".

Relâché deux jours plus tard, Nelson a été pris en charge par cette ONG.
Son représentant au Yemen explique pourquoi il s'est posé dans ces montagnes, très affaibli.

Hicham al-Hout, représentant yéméni du Fund for Wild Fauna and Flora (FWFF) :
"Avant il y a avait des vaches et autres animaux morts dans plusieurs régions du pays, et ils pouvaient se nourrir des carcasses, mais il n'y en a plus à cause de la situation actuelle."

Le vautour devrait avoir retrouvé toutes ses forces d'ici quelques mois... puis être relâché.

Un vautour bulgare accusé d\'espionnage
Un vautour bulgare accusé d'espionnage (France 24)