Yémen, les enfants de la guerre

Razan, 8 ans, a fui Hodeida à moto avec son père. Elle a été touchée par un éclat d’obus pendant un bombardement et a failli perdre son oeil. Une fois en sécurité à Sanaa, Razan est restée 5 jours sans être soignée, faute d'argent

France 24

Razan a 8 ans, en fuyant Hodeida à moto avec son père, elle a été touchée par un éclat d'obus pendant un bombardement. Elle a failli perdre son oeil.

Son père nous explique que la famille a déjà été durement touchée :

"On a déjà perdu des enfants dans ma famille élargie. Nous ne pouvons pas en perdre plus" son père Samir. 

Une fois en sécurité à Sanaa, la fillette est restée 5 jours sans être soignée, faute d'argent.

Après 5 jours, son père lui a demandé si elle pouvait toujours voir même avec son oeil blessé. Elle a menti en disant :"oui".
"On est monté et je lui ai demandé de compter les oiseaux dehors pendant que je couvrais son oeil blessé. Il y en avait quatre mais elle a dit :deux" 

L'ONG britannique SaveThe Children a conduit Razan à un hôpital spécialisé et lui fournit depuis une aide psychologique.

D'après l'Unicef, 11 millions d'enfants auraient besoin de protection et d'aide humanitaire au Yémen. 

Une enfant yéménite blessée 
Une enfant yéménite blessée  (France 24)