Yémen : 70 personnes sont mortes dans de violents combats autour de Marib

Au moins 53 morts avaient déjà été annoncés samedi, dans cette guerre civile qui fait rage depuis 2014.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un combattant des forces loyales tient une position contre les rebelles houthis dans la province de Marib, dans le nord-est du Yémen, le 6 avril 2021. (AFP)

De violents combats ont fait 70 morts dans le nord du Yémen parmi les forces du gouvernement et les rebelles houthis qui s'affrontent pour le contrôle de la zone stratégique de Marib, ont indiqué dimanche 11 avril des sources militaires gouvernementales.

Les combats entre Houthis et forces progouvernement se sont intensifiés dans cette zone, dernier bastion gouvernemental dans le Nord largement contrôlé par les rebelles, avec déjà au moins 53 morts dans les deux camps annoncés samedi.

Une région pétrolière stratégique

Au cours des dernières 24 heures, 26 combattants des forces loyalistes et 44 membres des rebelles houthis ont été tués dans les affrontements, selon ces responsables. Cette bataille intervient dans un contexte d'intensification des combats dans le pays, en guerre civile depuis plus de six ans. Les rebelles divulguent, eux, rarement leurs pertes.

Les Houthis tentent depuis février d'arracher cette région pétrolière, mais leur offensive reste repoussée par les forces loyalistes. Celles-ci sont aidées par l'aviation d'une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, qui intervient dans le pays depuis 2015.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.