Une employée de la Croix-Rouge enlevée au Yémen

Nourane Houas a été kidnappée au Yémen alors qu'elle participait à une action humanitaire avec la Croix-Rouge.

France 3

Cela fait maintenant plus de cinq mois que Nourane Houas a été enlevée au Yémen. La jeune femme participait à un programme humanitaire de la Croix-Rouge. Pour la première fois ce vendredi 6 mai, les ravisseurs ont rendu publique une vidéo de leur otage, qui apparaît très amaigrie. La jeune humanitaire demande l'aide du président Hollande. Nourane Houas a été enlevée dans la capitale alors qu'elle rentrait chez elle en voiture. Aucune autre information ne filtre de la Croix-Rouge, qui préfère la discrétion, pour faciliter les négociations dans ce pays en guerre, où les enlèvements sont nombreux.

Protection des otages français

C'est pourquoi la nationalité française de l'otage avait été cachée. Le ministre des Affaires étrangères a confirmé seulement ce vendredi que Nourane Houas avait la double nationalité, française et tunisienne.

"En général, c'est la discrétion, qui n'est pas une posture mais un instrument de travail, qui va nous permettre de mener à bien ces négociations", justifie Frédéric Joli, porte-parole du comité international de la Croix-Rouge CICR. En août dernier, Isabelle Prime, enlevée aussi au Yémen, avait pu être ramenée en France après cinq mois de captivité. Elle était la dernière otage française dans le monde jusqu'à l'enlèvement de Nourane Houas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée de la Croix-Rouge à l\'aéroport de Sana\'a, au Yémen, le 10 avril 2015. Une humanitaire franco-tunisienne de l\'ONG, Nourane Houas, a été enlevée dans le pays le 1er décembre 2015.
Une employée de la Croix-Rouge à l'aéroport de Sana'a, au Yémen, le 10 avril 2015. Une humanitaire franco-tunisienne de l'ONG, Nourane Houas, a été enlevée dans le pays le 1er décembre 2015. (MOHAMMED HAMOUD / AFP)