Libération de l'otage français Alain Goma : "C'est une grande joie, inespérée", témoigne sa soeur

Alain Goma a été libéré mardi après avoir été détenu quatre mois et demi par des rebelles houthis au Yémen.

Alain Goma, retenu au Yémen depuis début juin, a été libéré mardi 16 octobre 2018.
Alain Goma, retenu au Yémen depuis début juin, a été libéré mardi 16 octobre 2018. (ALAIN GOMA COMITE DE SOUTIEN)

Christine Goma a réagi mardi 16 octobre sur franceinfo à la libération de son frère, Alain Goma, qui avait été retenu quatre mois et demi en ortage au Yémen par les rebelles houthis opposés aux forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

"Ça fait tellement de temps qu'on espère, qu'on ne sait pas comment une situation aussi compliquée peut se dénouer. De quelque chose qui paraissait vraiment impossible, il y a quand même une solution qui est sortie et dans des délais assez raisonnables pour une situation pareille. Donc c'est une grande joie et inespérée", confie-t-elle. "Ce sont les Affaires étrangères qui nous ont téléphoné ce matin pour nous dire qu'il était entre les mains de Français et on sait que ça y est il a pris l'avion pour le sultanat d'Oman. On ne sait que ça pour l'instant", ajoute Christine Goma.

Originaire de Béziers dans le sud de la France, Alain Goma, 54 ans, navigateur amateur, avait été pris le 3 juin alors qu'il rejoignait le port d'Hodeida à bord de son voilier, le Jehol 2, pour se réapprovisionner en eau. Ce port situé dans l'ouest du Yémen était alors la cible d'une offensive militaire.