VIDEO. Les manifestations contre le film anti-islam continuent

Des dizaines de milliers de musulmans se sont massés dans les rues de Karachi, la plus grande ville du Pakistan. Des milliers de Bangladais ont défilé à Dacca sous étroite surveillance policière. Mais à Teheran, les manifestants n'étaient que quelques centaines, samedi. 

Francetv info

VIOLENCES ANTI-AMERICAINES - Près de trois semaines après le début de cette flambée de violences anti-américaines, les manifestations continuent contre le film islamophobe. Des dizaines de milliers d'Iraniens se sont massés dans les rues de Karachi, la plus grande ville du Pakistan. Et des milliers de Bangladais ont défilé à Dacca sous étroite surveillance policière, alors qu'à Teheran les manifestants n'étaient que quelques centaines.

Les manifestants, dont de très nombreux activistes de mouvement intégristes, ont lancé des slogans comme "Pendez le réalisateur du film américain" ou "Nous sommes prêts à sacrifier nos vies pour l'honneur du prophète Mahomet". A Karachi, un éminent chef de fil religieux, le Moufti Muneeb-ur-Rehman, a déclaré : "Nous condamnons fermement ce film anti-islam, c'est un acte criminel". Il a appelé à une interdiction mondiale des insultes de l'"ensemble des prophètes et messagers [de Dieu]".

Manifestation à Karachi (Pakistan), le 29 septembre 2012, contre le film américain anti-islam.
Manifestation à Karachi (Pakistan), le 29 septembre 2012, contre le film américain anti-islam. (ATHAR HUSSAIN / REUTERS)