Cet article date de plus de huit ans.

Turquie, le Premier ministre Erdogan bien décidé à reprendre la main

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Après 15 jours de contestation dans la rue, les opposants restent mobilisés malgré la démonstration de force de milliers de partisans du pouvoir ce dimanche à Istanbul.  

C'est à une véritable démonstration de force réussie à laquelle Recep Tayyip Erdogan
s'est livré ce dimanche devant une marée humaine toute acquise à sa cause, des milliers de partisans du pouvoir rassemblés en plein coeur d'Istanbul brandissant le drapeau national.
Le Premier ministre turc a accusé les contestataires de ces 15 derniers jours d'être "manipulés par des terroristes" et récusé se comporter en dictateur.
Dans le même temps tout près de la place Taksim ainsi qu'à Ankara, des manifestants ont une nouvelle fois affronté les forces de l'ordre. On dénombre plusieurs blessés et arrestations. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.