Cet article date de plus de cinq ans.

Syrie : la mort de Zahrane Allouche, chef d'un groupe rebelle, compromet les négociations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Syrie : la mort de Zahrane Allouche, chef d'un groupe rebelle, compromet les négociations
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Zahrane Allouche, figure de l'opposition au régime de Bachar al-Assad, est mort. France 2 fait le point sur la situation.

Vendredi 25 décembre, au moins 10 personnes ont été tuées dans un raid aérien en Syrie. Parmi elles, Zahrane Allouche, chef de Jaïch al-Islam, l'armée de l'islam, le plus important groupe armé de Damas. Pour le régime syrien, il s'agissait d'une opération antiterroriste. 


10 000 hommes en Syrie

Soutenu par l'Arabie saoudite et le Qatar, Jaïch al-Islam compte plus de 10 000 hommes en Syrie. Le groupe se présente comme islamiste modéré. Il a participé il y a moins d'un mois à une réunion internationale de l'opposition syrienne. Jaïch al-Islam est en guerre contre le pouvoir officiel de Bachar al-Assad, mais également contre l'organisation État islamique qu'il juge trop radicale. La mort de Zahrane Allouche pourrait compromettre les nouvelles négociations censées débuter dans un mois avec le régime syrien. Elle complique également la situation sur le terrain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.