Cet article date de plus de huit ans.

Palestine. En représailles du vote à l'ONU, Israël va construire dans les colonies

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a estimé que cela fait "reculer la cause de la paix".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Jérusalem-Est, un bulldozer détruit une maison palestinienne, le 30 novembre. (AHMAD GHARABLI / AFP)

PROCHE-ORIENT - La Palestine tout juste admise comme Etat observateur à l'ONU, Israël a immédiatement annoncé des représailles. L'Etat hébreux entend construire 3 000 logements dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupée et annexée et en Cisjordanie.

L'information a été révélée par un journaliste d'Haaretz, sur Twitter.

"Malgré les gages qu'il a donnés au président (américain Barack) Obama, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné l'ordre de continuer les constructions dans la zone E1 entre Maalé Adoumim et Jérusalem", a ajouté ce journaliste. Une information confirmée par un haut responsable israélien à l'AFP.

Les Américains dénoncent un projet contreproductif

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a réagi en condamnant un projet qui fait "reculer la cause de la paix". La Maison Blanche a évoqué des "actions (...) contreproductives" qui "rendent plus difficile la reprise des négociations directes ou la possibilité de parvenir à une solution à deux Etats".

Gelé depuis des années sous pression américaine, ce projet controversé vise à rattacher la colonie de Maalé Adoumim, en Cisjordanie, à des quartiers de colonisation de Jérusalem-Est. Il est vivement dénoncé par les Palestiniens, car il couperait pratiquement en deux la Cisjordanie, compromettant la viabilité d'un Etat palestinien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.