VIDEO. Sécurité : la guerre du net

Les différents services de sécurité ont conscience qu'il existe un nouveau front dans cette lutte contre le terrorisme. Un outil qu'il faut à la fois protéger et surveiller: Internet.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Depuis les attentats de la semaine dernière, une autre offensive a lieu sur internet. La cible : des milliers de sites web, de mairies, d'institutions religieuses, ou d'entreprises.

Au lieu de la première page, des messages comme "je suis musulman et je ne suis pas Charlie" ou encore des références à l'Etat islamique. Les islamistes utilisent internet comme un outil de propagande depuis plusieurs années : vidéos, photos circulent pour attirer les gens à rejoindre la guerre sainte.

Un pas de plus dans le cyberjihad

Les piratages de la semaine dernière seraient donc un pas de plus dans le cyberjihad. De la propagande, ils seraient passés à l'offensive et ils pourraient aller plus loin.

"On a eu des cas où ils volaient des bases de données", explique Damien Bancal, blogueur de "zataz.com".

Les attaques récentes sont signées par des pirates qui se cachent sous le nom de combattants. En tout il existe une vingtaine de groupes de hackers.

Le JT
Les autres sujets du JT