Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Sur les traces de Salim Benghalem, soupçonné d'être le bourreau français de l'Etat islamique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 s'est rendue dans la cité où le Français, présent sur la liste noire des terroristes les plus recherchés par les Etats-Unis, a grandi.

Sur la liste noire des terroristes publiée par les Etats-Unis le 25 septembre, une dizaine de noms, dont celui d'un Français. Soupçonné d'être l'un des bourreaux de l'Etat islamique en Syrie, Salim Benghalem, 34 ans, a grandi à Cachan, dans le Val-de-Marne, où une équipe de France 2 s'est rendue pour comprendre son parcours. 

En prison dans la cellule d'un recruteur pour le jihad

Si le père refuse de parler de son fils, ses amis d'enfance dressent le portrait d'un adolescent ordinaire, qui ne parlait pas de religion, et sortait le soir. Pour eux, son basculement est lié à un séjour à la prison de Fresnes. Condamné à 11 ans de détention en 2001 pour tentative de meurtre, après un règlement de comptes entre bandes qui a fait un mort, il est placé dans la même cellule qu'un ancien recruteur pour le jihad en Irak. C'est là qu'il se serait radicalisé.

Placé sous surveillance en 2010, il n'est alors pas considéré comme dangereux, malgré ses liens avec la mouvance extrémiste. En 2012, il part pour la Syrie, où il semble avoir gravi les échelons de l'Etat islamique. Depuis le mois de mai, Salim Benghalem fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.