VIDEO. Dans Kobani, libérée mais ravagée par les combats

Les reporters de France 2 sont entrés à Kobani libérée, accompagnés des combattants kurdes depuis la Turquie. Ils ont aussi suivi l'offensive des Kurdes vers les villages alentours

MARTINE LAROCHE-JOUBERT et BRUNO GIRODON – FRANCE 2

Un paysage de désolation. Les reporters de France 2 sont entrés dans la ville de Kobani, libérée par les combattants kurdes des mains des jihadistes de l'Etat islamique. Rues éventrées par des cratères, obus non explosés... la ville est détruite aux deux tiers. Plus de centre culturel, ni de cinéma dans Kobani : les habitants kurdes rencontrés font comme ils peuvent pour faire revivre leur ville. L'unique hôpital de campagne, installé dans une école, soigne de nombreux blessés qui viennent des environs.

Les Unités de protection du peuple kurde (YPG), les combattants kurdes syriens contrôlent désormais un territoire allant de 15 à 25 km à l'est, à l'ouest et au sud de la ville. Les combattants kurdes progressent, hommes et femmes, vers les villages qui sont libérés l'un après l'autre. Ils se sont donnés comme objectif de libérer cinquante villages en trois ou quatre jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kobani, ville détruite filmée le 5 février 2015
Kobani, ville détruite filmée le 5 février 2015 (MARCO SECCHI / REX/ SIPA )