Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Irak : les habitants fuient la ville de Ramadi, prise en partie par les jihadistes de l'EI

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Irak : jihadistes de l'Etat islamique ont hissé leur drapeau sur le gouvernorat.de Ramadi
REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Des combats se poursuivent dans certains quartiers.

Le groupe Etat islamique semblait en passe de s'emparer, vendredi 15 mai, de la totalité de la ville irakienne de Ramadi, la capitale de la province clé d'Al-Anbar, à 110 km à l'ouest de Bagdad, après avoir pris le quartier général gouvernemental. Les jihadistes ont hissé leur drapeau sur le gouvernorat.

"La situation à Ramadi est terrible, mais la ville n'est pas tombée, et la bataille contre les criminels de Daech se poursuit", assure le gouverneur de la province d'Anbar, sur Twitter. Si le groupe jihadiste parvenait à prendre totalement Ramadi, il contrôlerait les capitales de deux des plus grandes provinces d'Irak. Mossoul, la capitale de la province de Ninive, voisine d'Al-Anbar, est aux mains des jihadistes depuis juin 2014.

"Nous ne méritons pas de finir comme ça"

Dans une vidéo filmée grâce à un téléphone et publiée par Reuters, on perçoit la panique chez les habitants qui fuient certains quartiers de la ville. Des combats se poursuivent dans certains quartiers, et les forces gouvernementales tiennent toujours le centre de commandement de la province, situé dans l'ouest de Ramadi. "Si le gouvernement n'envoie pas de renforts et que la coalition ne vient pas à notre secours, je confirme que Ramadi tombera avant minuit", avertit le commandant d'une unité stationnée non loin du centre de commandement. "Un massacre va avoir lieu et nous allons tous être exécutés. Nous défendons la ville depuis des mois et nous ne méritons pas de finir comme ça."

L'Etat islamique tient déjà la plupart des agglomérations de l'Anbar, province la plus vaste d'Irak qui s'étend jusqu'aux frontières saoudienne, jordanienne et syrienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.