Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Femme de Daech, l'impossible retour ?

Après quatre ans dans les rangs de Daech, en Syrie, Margaux Dubreuil demande aujourd’hui le rapatriement de ses trois enfants. "Envoyé spécial" propose une version longue d'une interview diffusée dans le journal de 20 heures, qui a suscité de nombreuses réactions.

Voir la vidéo
ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quel sera le sort des Français qui avaient rejoint les rangs des jihadistes en Syrie ? Les femmes, notamment, vont-elles pouvoir rentrer pour être jugées en France ? Que faire des enfants nés en Irak ou en Syrie ? Une question abordée par le président français Emmanuel Macron dans un entretien accordé à France 2 le 8 novembre.

Margaux Dubreuil, 27 ans, est originaire de Nantes. Elle s'est convertie à l'islam à 18 ans. Partie en Syrie rejoindre le groupe Etat islamique avec sa fille Yasmine, qui a aujourd'hui 6 ans, elle y a passé quatre ans. Elle a été mariée à quatre combattants, dont trois sont morts. Elle a eu deux autres enfants, un garçon de 3 ans né à Raqqa, et une fille de 5 mois née pendant la bataille menée par l'alliance arabo-kurde pour libérer la ville. C'est pendant les dernières heures de cette bataille qu'elle a été arrêtée. Elle est aujourd'hui retenue par les forces kurdes, quelque part dans le nord de la Syrie.

"On nous a trompés"

En Syrie, Margaux Dubreuil risque la peine de mort. En France, elle a été condamnée en son absence à deux ans de prison. Elle souhaite aujourd'hui revenir sur le sol français, assurant regretter d'avoir appartenu à une organisation terroriste. Mais dans un pays marqué par les attentats de 2015, en partie perpétrés par des "revenants" de Syrie, son retour est-il envisageable ? "On n'a pas voulu tout ça, se défend-elle. On a pensé rejoindre un certain modèle. Et on ne nous a présenté que des mensonges. On a été trompés." La jeune femme en appelle à la France pour que ses enfants, au moins, soient rapatriés. Quant à elle, elle dit s'être "préparée depuis longtemps" à aller en prison.

Arnaud Comte et Stéphane Guillemot l'ont rencontrée pour France 2. Avec l'aide de leur traducteur sur place Massoud Hamid, ils ont eu avec elle un entretien de trois heures. Une partie en a été diffusée dans le journal de 20 heures le 1er novembre 2017, suscitant de très nombreuses réactions. "Envoyé spécial" vous en propose, le 9 novembre, une version plus longue qui aide à mieux comprendre la situation de cette femme et de ses trois enfants.

Un entretien réalisé par Arnaud Comte, Stéphane Guillemot et Yann Kadouche.

Femme daech
Femme daech (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)