Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Enquête : "Comment j'ai réussi à me faire recruter par l'Etat islamique"

Depuis Paris, pour "Envoyé spécial", un journaliste est entré en contact avec des sympathisants de l'organisation terroriste, via les réseaux sociaux, avant de recontrer, en Turquie, les hommes qui aident les aspirants jihadistes à rejoindre la Syrie. 

Pour "Envoyé spécial", un journaliste s'est mis dans la peau d'un candidat au jihad. Pendant neuf mois, il est entré en contact avec ceux qui appellent et recrutent les jeunes, désireux de rejoindre la Syrie, afin de combattre dans les rangs du groupe Etat islamique. 

Depuis Paris, il entre en contact avec des sympathisants de l'organisation terroriste, via les réseaux sociaux. Au fil des semaines, en se faisant passer pour un jeune musulman qui se pose des questions sur la religion, il attire l'attention de recruteur qui, très vite, l'incite à quitter la France. "Partir en terre d'Islam est une obligation pour toi mon frère", lui indique un contact, qui organise le voyage du journaliste pour Istanbul. 

En tant que faux candidat au jihad, il parvient à rejoindre la Turquie, via Rome, puis la ville de Gaziantep, toute proche de la frontière syrienne, où il doit retrouver son contact. A aucun moment, il n'est contrôlé dans les aéroports. Toujours aiguillé par des contacts différents, il parvient ainsi à infiltrer le réseau qui, en Turquie, aide les jeunes aspirants jihadistes à rejoindre la Syrie. Un parcours emprunté avant lui par plusieurs des terroristes français à l'origine des attaques de Paris, revenus en France pour mener les attaques qui ont fait 129 morts et 350 blessés, vendredi 13 novembre. 

Un journaliste a infiltré les réseaux empruntés par les candidats au jihad, pour \"Complément d\'enquête\". 
Un journaliste a infiltré les réseaux empruntés par les candidats au jihad, pour "Complément d'enquête".  (FRANCE 2)