Un an après... la reprise de Palmyre

En Syrie, la bataille contre Daech continue autour de Palmyre. Une ville symbole de la barbarie des jihadistes, qui ont perdu la ville il y a un an.

France 3

Le 5 mai 2016, l'Orchestre de l'Armée rouge donne un concert symbolique à Palmyre pour fêter la reprise de la ville. Vladimir Poutine affiche ainsi son rôle décisif dans le conflit. Pendant les dix mois d'occupation, Daech a détruit plusieurs temples. Le 21 août, les archéologues tentent de sauver ce qui peut l'être. Des centaines de pièces sont transférées au musée de Damas.

Tout est à reconstruire

Le 12 décembre, le groupe Etat islamique contre-attaque. Plus de 4 000 terroristes lancent une offensive. Malgré les bombardements russes, la ville retombe aux mains des jihadistes. Le 5 mars 2017, c'est la contre-offensive. L'armée syrienne, avec l'appui des Russes, reprend finalement Palmyre. Un an après, la cité millénaire est en ruine. Mais un restaurateur l'assure, ce qui a été détruit sera reconstruit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats de l\'armée syrienne passent près de l\'Arc de Triomphe de la cité antique de Palmyre (Syrie), le 1er avril 2016.
Des soldats de l'armée syrienne passent près de l'Arc de Triomphe de la cité antique de Palmyre (Syrie), le 1er avril 2016. (OMAR SANADIKI / REUTERS)