Terrorisme : Genève en état d'alerte

Après la France et la Belgique, c'est désormais la Suisse qui se retrouve en état d'alerte. France 3 revient sur la situation.

FRANCE 3

Ce vendredi 11 décembre au matin, à la frontière franco-suisse, le niveau de contrôle est maximal. Depuis hier, cinq à sept individus liés à l'organisation État islamique sont activement recherchés. Conséquence, à ce poste frontière, les automobilistes ont dû patienter 30 minutes de plus que d'habitude.

Le niveau d'alerte maintenu

À Genève (Suisse), la menace terroriste fait la Une des quotidiens. Dès jeudi, la sécurité a été renforcée près de tous les sites sensibles de la ville. Mais les Genevois ne cèdent pas à la panique. "J'ai décidé de ne pas m'inquiéter, parce que je pense que si l'on s'inquiète ce sera vraiment pénible", confie l'un d'eux au micro de France 3. Le niveau d'alerte de trois sur cinq devrait être maintenu dans les jours à venir, notamment aux abords du siège européen de l'ONU. Dimanche, à l'occasion de la grande fête de l'escalade, plusieurs milliers de personnes sont attendus dans les rues de Genève. Une manifestation qui se déroulera sous haute surveillance policière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gardes des Nations unies, armés, postés devant le siège de l\'ONU à Genève (Suisse), le 10 décembre 2015.
Des gardes des Nations unies, armés, postés devant le siège de l'ONU à Genève (Suisse), le 10 décembre 2015. (PIERRE ALBOUY / REUTERS)