Cet article date de plus de deux ans.

Terrorisme : enquête sur l'entourage de Khamzat Azimov

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Terrorisme : enquête sur l'entourage de Khamzat Azimov
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Khamzat Azimov a-t-il bénéficié de complicités ? 48 heures après l'attaque au couteau dans le quartier de l'Opéra à Paris, les enquêteurs tentent de cerner la personnalité et les fréquentations de ce jeune de 20 ans fiché S.

Jusqu'à l'attentat de samedi 12 mai dernier, Khamzat Azimov n'avait pas eu de parole fanatique en public, pas de pratiques radicales connues, aucune velléité de départ vers la Syrie. Ce sont bien ses fréquentations qui inquiètent : au départ, il y a ce groupe de copains, tous sont radicalisés. Azimov les fréquente pendant ses années de lycée à Strasbourg (Bas-Rhin).

Hakim décrit comme plus radicalisé

L'un d'eux joue un rôle capital : Hakim, tchétchène comme lui, interpellé hier à Strasbourg. Les deux jeunes hommes sont décrits comme très proches, mais des deux, c'est Hakim qui serait le plus radicalisé et aurait eu l'ascendant. "Il voulait aller en Syrie, et je ne sais pas, d'un coup, il a changé d'idée", témoigne l'une de ses fréquentations. En 2017, Khamzat Azimov et Hakim sont entendus par les services antiterroristes. Car tous deux connaissent une jeune fille, Inès. Elle serait l'épouse religieuse d'Hakim. Militante pro-jihad, elle aurait essayé de se rendre en Syrie, sans y parvenir. Une de ces fréquentations a-t-elle joué un rôle dans l'attaque de samedi ? Khamzat Azimov a-t-il eu des complices ? A-t-il même été piloté ? C'est ce que les enquêteurs cherchent à déterminer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.