Syrie : sur la ligne de front face au dernier bastion de Daech.

Reportage à Baghouz (Syrie), où les forces arabo-kurdes font face au dernier bastion de Daech. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des tentes désormais inutiles. Plus personne ne sort du dernier réduit de territoire tendu par Daech. Aucun civile, aucun jihadiste. Nous nous dirigeons vers l'ultime bastion de l'État islamique. Le centre de Baghouz (Syrie) est certes en ruines, mais ce combattant des forces arabo-kurdes constate son impuissance. Du toit d'un immeuble, il montre une situation figée : des combats, quelques tirs, mais pas d'avancée possible. "Les combattants de Daech ont mis en place un bouclier humain compact. Ces civils mélangés au jihadistes nous paralysent", explique-t-il. 

Pas de négociations

Un statu quo qui met à rude épreuve les nerfs des combattants. Mais face aux caméras, ceux-ci donnent le change. "Il n'y a pas de communication avec eux. Nous sommes des militaires, ils sont des terroristes. On ne va rien négocier avec eux", précise Mustafa Bali, porte-parole des forces arabo-kurdes. Ces combattants sont sur le qui-vive en permanence. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants des Forces démocratiques syriennes près de l\'enclave de Baghouz, dans l\'est de la Syrie.
Des combattants des Forces démocratiques syriennes près de l'enclave de Baghouz, dans l'est de la Syrie. (DELIL SOULEIMAN / AFP)