DOCUMENT FRANCE 2. "Ils ont décidé de laisser leurs familles ici" : plongée dans le dernier bastion de l'Etat islamique en Syrie

Une équipe de France 2 s'est rendue à la frontière des derniers territoires tenus par le groupe terroriste en Syrie, dans la région de Deir Ezzor, à 450 km de Damas.

France 2

"Mon mari est encore là-bas. Il est l'un des leurs." France 2 s'est rendu dans le désert de l'est syrien, où les forces armées arabo-kurdes ont arrêté des hommes venus de villages tout juste repris à l'Etat islamique. Sur place, plusieurs centaines de jihadistes sont à terre. Avec leur famille, ils survivaient dans le dernier bastion de l'organisation dans ce pays.

"Ils vont perdre leur territoire"

Ce sont plusieurs femmes, entièrement voilées, qui ont éveillé les soupçons des forces armées. Ces captives ont épousé la cause de leurs maris. Interrogée par France 2, l'une d'entre elles assure que le groupe terroriste va se replier dans le désert pour perdurer : "Ils vont perdre leur territoire. Mais je vous le dis :"L'Etat islamique va se replier dans le désert, comme les anciens, ceux d'Al-Qaïda. Ils ont décidé de laisser leurs familles ici", raconte-t-elle. 

Les forces kurdes ont pris les empreintes de ces femmes, étrangères pour certaines. Elles seront ensuite conduites dans des camps. En quelques jours, 5 000 personnes ont évacué cette zone, alors que l'étau se resserre autour du groupe terroriste Etat islamique. Il est désormais cantonné à une poche de 10 km2, "ce qui ne signifie pas la fin du groupe Etat islamique", précise France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bombardements contre le groupe terroriste Etat islamique à Deir Ezzor (Syrie) en septembre 2017.
Des bombardements contre le groupe terroriste Etat islamique à Deir Ezzor (Syrie) en septembre 2017. (GEORGE OURFALIAN / AFP)