Syrie : Idris Kocho, l'homme qui rachète des otages de Daech

Plusieurs milliers de Yézidis ont été enlevés, ont perdu la vie ou ont été réduits à l'esclavage par le groupe État islamique. Un homme, Idris Kocho, tente de retrouver leur trace et négocie leur libération.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ils sont yézidis, une minorité réduite à l'esclavage par Daech, et ils ont été libérés par Idris Kocho, lui-même yézidi et payé par les autorités kurdes d'Irak pour négocier l'exfiltration des captifs de Daech. "Il m'a sauvé de la torture, des punitions et je ne suis plus obligé de combattre pour Daech", explique un jeune homme, libéré grâce à l'aide d'Idris Kocho. Des femmes, esclaves sexuelles dans des territoires de l'État islamique, ont aussi été exfiltrées. "Ce fut notre chance", confie une jeune femme, "mais dans nos familles, il y a encore souvent une ou deux personnes toujours prisonnières de Daech", ajoute-t-elle.

Sur son téléphone : des appels à l'aide

"Ce matin, on m'a encore fait parvenir le message de trois personnes, elles demandent mon aide. Ce ne sont pas les gouvernements ou les armées qui peuvent faire ça, ce n’est que par téléphone, par WhatsApp, par Messenger, qu'on peut y arriver. C'est pour l'instant la seule méthode", explique Idris Kocho. Sur son téléphone, on lui fait suivre des vidéos venues de Syrie : des appels à l'aide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Idris Kocho, un Yézidi qui rachète les otages de Daech pour leur rendre la liberté. 
Idris Kocho, un Yézidi qui rachète les otages de Daech pour leur rendre la liberté.  (FRANCE 2)