Syrie : deux jihadistes "sadiques" et meurtriers arrêtés par les Kurdes

Les combattants kurdes ont mis la main sur deux jihadistes britanniques de Daech, membres d'un commando redouté pour sa cruauté. Ils auraient décapité 27 otages, dont le journaliste américain James Foley.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ces jihadistes étaient surnommés "les Beatles" par leurs propres otages, car ils étaient quatre et avaient un accent anglais. Deux d'entre eux, terroristes britanniques de Daech, ont été arrêtés près de Raqqa, en Syrie. Ce furent les geôliers britanniques d'au moins une vingtaine d'otages occidentaux, dont quatre journalistes français libérés en avril 2014. Le journaliste Didier François a été pendant plus de dix mois l'un de leurs otages. Il décrit le commando comme particulièrement cruel, "qui pratiquait la torture de façon très régulière" et "particulièrement sadique".

Plusieurs Occidentaux décapités

Leur arrestation est un immense soulagement pour la mère du journaliste américain James Foley. Il fut l'un des Occidentaux exécutés par le commando. Elle attend désormais un procès, tout comme la fille de David Haines, travailleur humanitaire exécuté en 2014 après 18 mois de captivité. Elle a appris l'arrestation des assassins de son père par la presse. Pour l'heure, le gouvernement britannique ne souhaite pas les rapatrier, la France serait en droit de les réclamer, tout comme les États-Unis. Ils sont en ce moment toujours aux mains des Kurdes qui pourraient les juger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Attention : cette image est susceptible de heurter votre sensibilité.

Cliquez ici pour l'afficher.

Les deux djihadistes "Beatles" ont été arrêtés en Syrie en février 2018. (France 2)