Syrie : à Raqqa, Daech résiste dans la vieille ville

En Syrie, la bataille de Raqqa fait rage. Les forces démocratiques kurdo-syriennes ont repris plusieurs quartiers. Les jihadistes sont regroupés dans la vieille ville. Les conditions de vie des habitants se dégradent.

France 3

Le fief syrien du groupe Etat islamique est prêt à tomber. À Raqqa, les groupes anti-jihadistes et les miliciens kurdes ont repris certains quartiers, dont les rues sont désertées. Et les combats continuent sur la ligne de front. Les pièges sont partout : drones, mines et voitures piégées. Une combattante kurde de 23 ans participe à cette bataille décisive. Cela fait quatre ans qu'elle se bat contre Daech, autrefois à Kobané et maintenant à Raqqa.

Des enfants fouettés devant leur père

Dans la ville de 300 000 habitants, prise par le groupe jihadiste en 2014, au moins 100 000 civils sont encore piégés. Très peu parviennent à s'échapper. Les réfugiés qui ont pu fuir sont regroupés dans la périphérie, dans les quartiers déjà libérés. Une famille retrouve espoir après trois ans passés sous l'emprise des jihadistes. "Ils ont décapité mon oncle, raconte un père de famille. Mes enfants ont été fouettés devant moi juste parce que leurs barbes n'étaient pas assez longues et parce qu'ils avaient des pantalons trop longs." Les combats pour reprendre la totalité de la ville de Syrie pourraient encore durer plusieurs mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe d\'immeubles du quartier Mechleb à Raqqa (Syrie), le 7 juin 2017, utilisé comme point de départ pour de nouvelles opérations par les Forces démocratiques syriennes.
De la fumée s'échappe d'immeubles du quartier Mechleb à Raqqa (Syrie), le 7 juin 2017, utilisé comme point de départ pour de nouvelles opérations par les Forces démocratiques syriennes. (DELIL SOULEIMAN / AFP)