Syrie : à Baghouz, l'État islamique acculé dans ses derniers bastions

Rafales de tirs, bombardements... Les forces arabo-kurdes, soutenues par les forces de la coalition, ont déversé un déluge de feu sur les dernières positions tenues par le groupe terroriste.

FRANCE 2

Depuis le début de l'ultime assaut des forces arabo-kurdes, vendredi 1er mars dans la soirée, sur les derniers bastions de l'État islamique (EI) en Syrie, on ne cesse d'entendre les avions de la coalition internationale, explique Stéphanie Perez depuis la région de Baghouz. Ces derniers visent les stocks de munitions et les premières lignes des djihadistes. "Hier, sur la ligne de front, on a clairement assisté à ces bombardements intensifs. Les combats font rage", relate la journaliste.

"Encercler" et "asphyxier"

La stratégie de la coalition est "d'encercler et d'asphyxier" les quelque 1 000 à 1 500 djihadistes qui restent. Ils auraient creusé des tunnels et prépareraient leur riposte depuis ces galeries. C'est ce que craint particulièrement le haut commandement kurde. Un haut commandement qui espère néanmoins annoncer la défaite territoriale du groupe État islamique d'ici une petite semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rafales de tirs, bombardements... Les forces arabo-kurdes, soutenues par les forces de la coalition, ont déversé un déluge de feu sur les dernières positions tenues par le groupe terroriste.
Rafales de tirs, bombardements... Les forces arabo-kurdes, soutenues par les forces de la coalition, ont déversé un déluge de feu sur les dernières positions tenues par le groupe terroriste. (FRANCE 2)