Cet article date de plus d'un an.

Offensive turque en Syrie : Paris s’oppose et demande une réunion de la coalition

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Offensive turque en Syrie : Paris s’oppose et demande une réunion de la coalition
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

L’armée turque a pris d’assaut le nord de la Syrie et les forces kurdes présentes sur place. Une attaque militaire qui a provoqué la réaction de Paris.

60 000 personnes fuient les bombardements turcs, face auxquels les Kurdes semblent sous-armés. La Turquie veut mettre en place une zone tampon au nord de la Syrie, de 30 km de large et de 120 km de long”, analyse Clément Weill-Raynal. Le 10 octobre, en soirée, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a appelé à une réunion de la coalition internationale, dont la Turquie est membre.

800 jihadistes enfermés dans les prisons kurdes

Il s’agit d’une situation nouvelle, le combat contre Daech risque de reprendre. Daech n’attend que cette opportunité pour sortir. Qu’est-ce que vous, Turcs, souhaitez faire ? Qu’est-ce que vous, Américains, souhaitez faire ? Comment on assure la sécurité des prisons où des jihadistes sont enfermés ?”, a estimé le ministre français. En effet, environ 800 jihadistes, dont des Européens et des Français, sont enfermés dans les prisons kurdes. Paris craint que certains reviennent en Europe pour y fomenter de nouveaux attentats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.