Mossoul : progression difficile pour l'armée irakienne

À Mossoul, les hommes de l'État islamique résistent, la progression des forces irakiennes s'annonce difficile.

France 2

Sur le front sud à 15 kilomètres de Mossoul, Hammam Al Alil était la dernière ville d'importance à reprendre sur le chemin qui mène au fief des jihadistes. Ce dimanche 6 novembre au matin, les blindés de l'armée irakienne poursuivent leur lente avancée. Pour leur ouvrir la route, un drone est envoyé en reconnaissance. Et lorsqu'il trouve les positions de Daech, un hélicoptère va les bombarder.

L'armée irakienne reconnaît 40 morts

Mais plus les soldats approchent de Mossoul, plus les combats sont rudes et les blessés nombreux. L'armée irakienne reconnaît même 40 morts. À l'est, elle est entrée dans la ville, mais désormais sa progression est ralentie par la stratégie des jihadistes. Au milieu de centaines de milliers de civils, il resterait à Mossoul entre 3 000 et 5 000 jihadistes. L'offensive pourrait donc durer plusieurs semaines encore, peut-être même des mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces spéciales irakiennes près du village de Bazwaya, à l\'est de Mossoul (Irak), le 31 octobre 2016.
Les forces spéciales irakiennes près du village de Bazwaya, à l'est de Mossoul (Irak), le 31 octobre 2016. (BULENT KILIC / AFP)